Bernard Squarcini, haut fonctionnaire, est né en 1955 au Maroc.

Après l’obtention d’un diplôme de criminologie (1976) et d’une maîtrise en Droit public (1977), il entre à l’ENSP, 31ème promotion. En 1999, il est diplômé de la 51ème session de l’IHEDN.

Un parcours professionnel consacré au renseignement, à la sécurité et à la lutte anti-terroriste

Commissaire en 1979, Bernard Squarcini est en charge de l’antiterrorisme. En 1989, il est chef de division à la DCRG et en 1995, directeur central adjoint.

Inspecteur général de la police nationale (1999 à 2004), il occupe ensuite le poste de préfet délégué pour la sécurité et la défense, puis celui de préfet en 2005.

Directeur de la DST en 2007, il crée la DCRI en 2008 qu’il dirige jusqu’en 2012. Regroupement de la DST et la DCRG, la DCRI centralise et exploite tout renseignement relatif à la sécurité nationale.

Il est nommé préfet hors cadre en 2012.

De 2013 à ce jour, Bernard Squarcini fonde et dirige une société spécialiste en intelligence économique et sûreté, Kyrnos Conseil. Parallèlement, l’Etat fait appel à son expérience en matière de renseignement, de sécurité nationale et d’antiterrorisme.
Novembre marque la parution d’un livre, en collaboration avec Étienne Pellot. « Renseignement français : nouveaux enjeux » traite du renseignement, de la défense de la France et des intérêts à l’étranger.

En 2015, Bernard Squarcin est président d’Acarnum France (conseil en intelligence stratégique à l’international).

Distinctions:

  • Chevalier de la Légion d’honneur, Commandeur de l’ordre national du Mérite,
  • officier de l’ordre du Mérite de la République Italienne,
  • Grand-croix de l’ordre d’Isabelle la Catholique, Croix d’officier de l’ordre du Mérite civil d’Espagne, Croix d’argent du Mérite de la Guardia Civil.